Amoureuses 2019

 

Chants:

 - Création 2019 d’Edith Canat de Chizy : Amore

 - Bréviaire de Saintes : chants inédits | Graduel d’Aliénor de Bretagne

 – Hildegard : Symphonia virginum | chants d'Abélard : Prosaire de Nevers

 - Codex Las Huelgas | Chansonniers : Montpellier - La Clayette - La Vallière -

- Trobairitz : Béatrice de Die - Chansonnier provençal – Chansonnier du roi

 - Patrick Burgan : Cantique des cantiques – Les Spirituelles (extraits)

Textes:

 - Héloïse : lettres à Abélard

 – Marguerite Porete :  Le miroir des âmes simples et anéanties et qui 

                                  seulement demeurent en vouloir et désir d'amour.

La merveilleuse puissance de l’amour dans le miroir des vies de Hildegard, abbesse, visionnaire, première grande compositrice ; Radegonde et Katherine, épouses du Christ ; Marie-Madeleine, dispensatrice de parfums et d’onguents ; Héloïse, l’amoureuse d’Abélard ; les trobairitz, femmes poètes chantant l’amour ; Marguerite Porete, béguine condamnée pour hérésie et brûlée vive en place de Grève pour son livre dont s’inspire la composition d’Edith Canat de Chizy.

 

Pour toutes ces femmes, très souvent des jeunes filles, l’amour s’exprime avec force, dans un libre choix de vie : amour charnel mais aussi amour mystique et don de soi. On retrouve à cette occasion le thème des vierges sages qui seront admises dans la chambre de l’époux pour devenir les épouses. Au Moyen Âge le sacré et le profane sont très souvent mêlés. Les chants liturgiques sont emprunts de vie, parfois même de sensualité : visions imprégnées de sève, de verdeur et de désir de la grande Hildegard ; évocations de Marie-Madeleine répandant les baumes, essuyant les pieds du Christ avec ses cheveux ; la tendre évocation des vierges partageant le lit de l’agneau-Christ, réminiscence transcendée de l’amour partagé par Héloïse et Abélard. L’amour charnel trouvera sa plus belle expression dans la lyrique féminine empreinte d’érotisme de la fin’ amors  dans les œuvres des trobairitz, proclamant leur désir et revendiquant la liberté d’aimer au grand jour.

Quelques extraits des lettres sublimes d’Héloïse à Abélard accompagneront les chants.

Amoureuses crée cette ambiance féminine au travers des chants liturgiques et profanes accompagnés par les harpes de Carole Matras évocateurs de cette féminité où la question du statut de la femme se pose très souvent. On s’aperçoit alors que cette époque moyenâgeuse est beaucoup plus proche de nous qu’on ne l’imagine…

 

 

The 5 lyric artists of Cum Jubilo sing about feminine love. Ecstasies of divine love, of carnal love… wonderful evocations of love in a journey through time in the company of great female lovers as the trobairitz, Hildegard, Mary-Magdelene, Héloïse…

 

Two beautiful contemporary pieces of Patrick Burgan and the recent creation of Edith Canat de Chizy will be an exciting surprise, mixed with the chants of medieval manuscripts ; responses, antiphons, sequences, motets, organum and songs of the trobairitz, poetesses in the Occitan language who sang free love. Some extracts from the sublime letters of Héloïse to Abélard will add to emotion.

 

This concert is presented with a scenography in adaptation to the monument.

 

 

Conception - Direction musicale : Catherine Ravenne

Scénographie : Regina Welk

Création musicale : Edith Canat de Chizy

Trobairitz : Carole Matras

Avec Carole Matras, Cécile Côte, Sarah Richards,

Laurence Esquieu, Catherine Ravenne

 

Durée : 1h15

 

Création réalisée le 9 mai 2019 à l’église de Montmoreau et le 11 mai à la Tour St-jean de Marthon, avec l’aide du Département de la Charente, de l’Adami, la Spedidam, la Communauté de Communes de La Rochefoucauld-Porte du Périgord